“5G, véhicules autonomes, éoliennes, IA : qu’est-ce qui rend les technologies acceptables… ou pas ?” une conférence à revivre en vidéo

Partager
Partager sur Linkedin

Revivez la conférence de mercredi 23 septembre 2021 à laquelle Efficacity participait dans le cadre de la 4e édition du festival Building Beyond. Ce dernier regroupait plus de 25 événements réunissant des scientifiques, des designers, des élus, des urbanistes… dans le but d’évaluer si la décennie à venir sera décisive pour la transition environnementale des villes et des territoires.

À cette occasion, notre président, Claude Arnaud, est intervenu lors de la conférence “5G, véhicules autonomes, éoliennes, IA : qu’est-ce qui rend les technologies acceptables… ou pas ?”.

Nécessité d’appréhender les grands défis à venir avec philosophie

Après avoir rappelé quelques déterminants clés et leviers à mettre en œuvre pour favoriser l’usage des technologies par les différents publics, Claude Arnaud précise que « pour les grands défis qui sont devant nous et qui sont difficiles à faire comprendre au grand public, la philosophie peut être un bon apport, car elle permet de prendre de la hauteur sur les choses et les évènements et peut aider à rassembler science et politique. »

Il retient de ce débat que les notions de temps et de pédagogie sont également primordiales pour débattre sur des sujets délicats et notamment pour faire accepter une technologie afin d’expliquer et d’apporter des preuves incontestables de leur bienfaits. Pour illustrer ce propos, il prend pour exemple les opposants aux éoliennes : « il faut les faire réfléchir et travailler sur le sujet pour qu’ils comprennent les enjeux et leur environnement, entendent les différents points de vue et mesurent mieux la responsabilité qui pèse sur les décideurs. »

Claude Arnaud arrive à la conclusion « que pour réussir les grandes transitions à venir qui sont dans le temps long alors que le temps politique est très court et le temps médiatique immédiat, la meilleure solution est de bâtir un plan d’action, l’exécuter et ne pas changer de politique à tout bout de champ. »

Avec la participation de :

  • Claude Arnaud, Président, Efficacity
  • Sarah Grau, Co-directrice, Décider ensemble
  • Thierry Ménissier, Professeur des universités, université Grenoble Alpes
  • Luc Picot, Secrétaire général, Commission du débat public “Éoliennes en mer en Nouvelle-Aquitaine”

 

Partager
Partager sur Linkedin