La Banque des Territoires et Efficacity signent la deuxième phase du partenariat de R&D consacrée à l’évaluation des grands impacts du programme « Ville de Demain » à l’échelle nationale

Partager
Partager sur Linkedin

« Ville de demain » est le plus grand programme d’innovations urbaines réalisé en France, avec près de 2Mds d’investissement correspondant à 330 projets répartis dans 30 « EcoCités », avec comme opérateur la Banque des Territoires et un financement significatif du PIA via le SGPI.

Depuis 2016, Efficacity a accompagné la Banque des Territoires pour l’élaboration de la méthodologie d’évaluation ex post du programme « Ville de demain » (VDD), et la mise en ligne de l’Explorateur EcoCité. Dans ce cadre, les partenaires qui co-pilotent le programme VDD, à savoir la Banque des Territoires, le SGPI ainsi que la DGALN (Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature) ont souhaité engager un premier partenariat de R&D avec Efficacity, visant à assurer un suivi scientifique du programme et à produire des analyses à partir des données quantitatives et qualitatives remontées par l’Explorateur EcoCité.

Cette première phase du partenariat a permis de réaliser des travaux de R&D sur la gouvernance locale de l’évaluation des EcoCités, ainsi que sur l’analyse de l’efficience et de la réplicabilité d’un premier panel d’actions du programme.

Afin de poursuivre cet effort d’évaluation, une nouvelle phase du partenariat sur 2020-2021 vient de démarrer et vise à évaluer le programme VDD dans son ensemble, c’est-à-dire à l’échelle nationale, en s’intéressant en particulier à son impact en termes de transition énergétique et écologique, d’innovation et de réplicabilité des projets cofinancés.

L’expertise de plusieurs membres d’Efficacity sera à nouveau sollicitée dans cette seconde phase du partenariat, qui permettra en particulier une évaluation des impacts du programme VDD sur la base des sept macro-indicateurs suivants :

  • La réduction des émissions de GES (empreinte carbone)
  • Les économies d’énergie
  • La contribution à la production d’énergie renouvelable
  • La sobriété foncière (lutte contre l’artificialisation) et la nature en ville
  • La contribution à l’innovation
  • Le nombre de bénéficiaires directs du programme VDD
  • La contribution à l’effort de recherche (notamment par des investissements privés)

Le programme « Ville de demain » constitue ainsi une opportunité de premier plan pour analyser et capitaliser sur l’évaluation des impacts, le degré d’innovation mais aussi les effets de levier générés par les 330 projets innovants du programme, avec comme enjeu stratégique de mieux comprendre les modalités de passage à l’échelle des innovations urbaines.

En outre, cet effort d’évaluation et de capitalisation qui est tout à fait inédit, pourra être repris dans d’autres grands programmes d’innovation nationaux ou régionaux, répondant ainsi à une attente forte de toutes les parties prenantes (Etat, collectivités, entreprises, citoyens…).

Partager
Partager sur Linkedin