30 projets d’ÉcoQuartiers s’engagent pour améliorer leur performance énergie-carbone

Partager
Partager sur Linkedin

Le Ministère de la transition écologique (MTE), l’ADEME et Efficacity ont lancé en novembre 2021 un Appel à Manifestation d’Intérêt pour accompagner les porteurs d’un projet d’ÉcoQuartier souhaitant améliorer leur performance énergie-carbone, au travers de la méthode “Quartier Energie Carbone” portée par l’Ademe et de l’utilisation du logiciel d’évaluation quantitative de cette performance, UrbanPrint.

Les origines de la démarche

La démarche ÉcoQuartier a été lancée en 2009 afin de favoriser l’émergence de projets d’aménagement durable en valorisant de bonnes pratiques dans les métropoles, les villes moyennes ou les centres-bourgs ruraux, avec l’objectif d’un « effet de levier » du projet d’ÉcoQuartier sur son territoire. Elle est pilotée par l’État en partenariat avec les collectivités et l’ensemble des acteurs de l’aménagement. Dans une logique d’amélioration continue, cette démarche s’attache à prendre en compte les nouvelles attentes des acteurs, les nouveaux enjeux et intègre les nouvelles pratiques, exemplaires ou innovantes.

Cette démarche s’appuie aujourd’hui sur le label ÉcoQuartier qui définit des critères de qualité permettant aux quartiers de s’engager vers la transition écologique tout en s’adaptant aux caractéristiques de leurs territoires. Il y a aujourd’hui nécessité de proposer des outils permettant d’accompagner l’évaluation et l’amélioration des projets d’ÉcoQuartier afin d’en mesurer et d’en quantifier les impacts au regard des quatre défis de la ville durable (sobriété, résilience, inclusion et production de valeurs) qui fondent la démarche Habiter la France de demain.

Parmi les différents enjeux pouvant faire l’objet d’une évaluation chiffrée, celui de la décarbonation du secteur du bâtiment, qui se traduit notamment par la mise en œuvre de la nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neufs, la RE2020, en est un. L’évaluation des performances énergétiques et d’empreintes carbone à l’échelle des opérations d’aménagement permet de ne plus limiter la performance d’un aménagement à la seule performance des bâtiments qui le compose. De plus, les choix d’aménagement conditionnent fortement la capacité des bâtiments, des systèmes associés (énergie, mobilité, eau, déchets) et de leurs usagers et exploitants à respecter des objectifs énergie et carbone

Cet AMI s’inscrit dans le souhait du MTE de faire évoluer la démarche ÉcoQuartier vers une approche encore plus performancielle.

Les objectifs de cet AMI sont donc de :

  • Poursuivre le déploiement du logiciel UrbanPrint et de la méthode Quartier Energie Carbone portée par l’ADEME sur laquelle il s’appuie, sur un ensemble d’ÉcoQuartiers ayant une forte ambition environnementale, dans la continuité des premiers tests et déploiements effectués depuis 2020 ;
  • Etudier l’opportunité d’introduire une évaluation quantitative des impacts énergie-carbone au sein du processus de labellisation ÉcoQuartier, tel que préconisé par Florian Bercault, Président de la commission nationale ÉcoQuartier ;
  • Partager, au sein d’une communauté élargie, les retours d’expériences de ces évaluations énergie-carbone à l’échelle quartier, et ainsi participer à la montée en compétences des acteurs de l’aménagement urbain sur ces enjeux.

30 projets ont été sélectionnés et seront accompagnés sur plusieurs mois

 

Les étapes clés à venir

Les prochains mois vont être consacrés à l’accompagnement des projets sélectionnés.

Cet accompagnement permettra de :

  • Évaluer le « scores énergie » et le « scores carbone » des projets (en analysant les éléments contributeurs sur lesquels l’aménageur a une influence : produits de construction, consommations d’énergie en phase d’exploitation, eaux et déchets, mobilité, etc.), et plus globalement leur performance environnementale ;
  • Comparer différents scénarios ou variantes des projets ;
  • Identifier les leviers d’action non encore mobilisés et de calculer leur impact potentiel;
  • Evaluer l’empreinte carbone des habitants du quartier en intégrant les dimensions alimentation, biens de consommation, transports de marchandise, services, etc.

Cet accompagnement permettra aux équipes d’Efficacity et du CSTB qui co-développent UrbanPrint d’identifier les indicateurs les plus pertinents pour établir des niveaux de performance énergie-carbone pour des ÉcoQuartiers d’ici la fin de l’année 2022. Plusieurs bureaux d’études participant au développement d’UrbanPrint seront également mobilisés, notamment Arcadis, Suez Consulting, ABMI, Setec, Urbanomy et Ingerop.

Des ateliers d’échanges seront organisés avec l’ensemble des porteurs de projets et les parties prenantes de la communauté. Ces ateliers s’inscrivent dans la volonté de renforcer la communauté de travail élargie aux utilisateurs d’UrbanPrint et de la méthode Quartier Energie Carbone de l’expérimentation Quartier Energie carbone de l’ADEME, afin de faciliter les échanges entre les acteurs de l’aménagement urbain et les experts/chercheurs impliqués dans l’amélioration continue de cette méthode et de diffuser ces nouvelles pratiques à grande échelle sur le terrain.

UrbanPrint, le logiciel de référence pour l’évaluation en analyse de cycle de vie des impacts environnementaux d’un projet d’aménagement urbain

UrbanPrint est le premier logiciel de référence pour appliquer la méthode de calcul de la performance Quartier Energie Carbone. Il est co-développé depuis 2017 par le CSTB et Efficacity en partenariat avec l’ADEME.

Ses objectifs sont de :

  • Mettre en évidence à chaque phase du projet les enjeux clés et les leviers d’action les plus performants, du point de vue énergie-carbone et plus généralement en termes d’impact environnemental, économie circulaire, épuisement des ressources, santé, biodiversité, etc. ;
  • Proposer une évaluation objective en s’appuyant sur la méthode Quartier Energie Carbone, méthodologie en « analyse de cycle de vie » (ACV), qui est la seule à permettre de quantifier l’ensemble des impacts, et ainsi prendre des décisions éclairées basées sur une vision intégrée des impacts environnementaux.

Les applications réalisées dans le cadre de cet AMI permettront d’alimenter un retour d’expérience. En effet les données utilisées ainsi que les résultats et conclusions feront l’objet d’une capitalisation au sein d’une plateforme dédiée et également, selon les informations, à travers les différents portails de l’ADEME et de l’Etat : plateforme mise en place par l’ADEME concernant les Expérimentations Urbaines (https://experimentationsurbaines.ademe.fr/), data.gouv.fr, etc.

UrbanPrint sera bientôt disponible afin que l’ensemble des acteurs accompagnant les aménageurs et collectivités dans l’amélioration environnementale de leurs projets puissent s’en saisir et ainsi participer à la nécessaire accélération de la transition écologique des territoires.

Pour avoir plus d’informations sur UrbanPrint ou l’AMI, contactez-nous

Morgane Colombert

Directrice de projet UrbanPrint

Tél. : +33 (0)1 73 08 86 16

Email : m.colombert@efficacity.com

Partager
Partager sur Linkedin